Les frais de courtage des courtiers Forex

Posté par forex1 le 14 avril 2019

forex

Le marché des changes, contrairement à d’autres marchés, a une caractéristique unique que de nombreux courtiers forex utilisent pour inciter les traders. Les maisons de courtage annoncent qu’il n’y a pas de frais de change ou de commissions à payer. Pour un traders débutant qui souhaite simplement percer dans le métier, cela semble trop beau pour être vrai. Ici, nous allons vous montrer comment évaluer les structures de frais des courtier forex pour trouver celle qui fonctionnera le mieux pour vous.

Structure des commissions de trading

Trois formes de commission sont utilisées par les courtiers sur le forex. Certaines entreprises offrent un spread fixe, d’autres offrent un spread variable et d’autres encore chargent une commission basée sur un pourcentage du volume de transactions. Alors, quel est le meilleur choix ? À première vue, il semble que le spread fixe soit le bon choix, car alors vous connaissez exactement les frais à l’avance. Toutefois, avant de faire votre choix, vous devez considérer un certain nombre de choses.

Le spread représente la différence entre le prix de vente et d’achat qui est proposée par le teneur de marché. Par exemple, si la cotation EURUSD est de 1,4010 / 1,4013, cela représente un écart de trois pips. Si vous faites affaire avec un teneur de marché qui offre un spread fixe de trois pips au lieu d’une marge variable, la différence sera toujours de trois pips, indépendamment de la volatilité du marché.

Dans le cas d’un courtier qui offre un spread variable, vous pouvez vous attendre à des spreads qui peuvent parfois être d’un pips ou beaucoup plus élevé, par exemple 5 pips, en fonction de la paire de devises et le niveau du de volatilité du marché.

Certains courtiers fournissent les flux de prix inter-bancaire avec des spreads très serrés, dans ce cas, ils chargent une commission très faible, peut-être deux dixièmes de pip.

Différents courtiers, différents niveaux de services

Quels sont les effets de ces différents types de commissions sur vos activités ? Étant donné que les brokers n’offrent pas tous les mêmes services et que les traders ont des approches différentes du trading, il s’agit d’une question difficile à répondre. Il existe d’autres facteurs à prendre en compte pour choisir le type de commissions pour votre compte de trading.

Le marché des changes est un marché de gré à gré (OTC), ce qui signifie que les banques, les teneurs de marché primaire (markets makers), ont des relations avec d’autres banques et des agrégateurs de prix (les courtiers de détail en ligne), sur la base de la capitalisation et de solvabilité de chaque organisation. Il n’y a pas de garants, mais seulement un accord de crédit entre chaque joueur. Donc, quand il s’agit d’un teneur de marché en ligne, l’efficacité de votre courtier dépendra de sa relation avec les banques et du volume qu’il réalise avec elles. Habituellement, les brokers qui réalisent des volumes élevés bénéficient de spreads très serrés.

Si votre teneur de marché a une relation forte avec plusieurs banques, il peut comparer les prix des banques pour offrir les meilleures cotations à ses clients de détail. Ainsi, le courtier est en mesure de fournir des spreads très compétitif par rapport à ses concurrents qui ne sont pas bien capitalisés.

Un trader doit donc choisir un courtier qui peut garantir une grande liquidité et des spreads attrayants. D’autre part, il est intéressant de payer un pip de spread fixe si le broker exécute les trades sans slippage (différence entre le prix demandé et le prix offert par le courtier).

Dans le cas d’un courtier qui charge une commission, si vous devez payer une petite commission, il faut voir si le courtier offre des avantages supplémentaires. Par exemple, supposons que votre courtier vous facture une commission, généralement de l’ordre de deux dixièmes de pip, soit environ 2,50 $ à 3 $ par lot standard de 100.000 unités, mais en échange, il vous propose d’accéder à une plate-forme propriétaire qui est supérieure à la plupart des plates-formes de courtage en ligne, ou un autre avantage. Dans ce cas, il peut intéressant de bénéficier de ce service pour une petite commission supplémentaire.

Choisir un courtier Forex

Pour choisir un broker forex, le trader ne doit pas uniquement prendre en compte la structure de commissions. Il y a d’autres éléments très importants comme la garantit des fonds déposés, le type de brokers, la réglementation, les différents services. Voici quelques éléments à prendre en compte pour choisir broker forex :

  • Est-il bien capitalisé ?
  • Est-il réglementé par un organisme gouvernemental sérieux ?
  • Est-il autorisé en France par l’AMF et l’ACP (banque de France) ?
  • Depuis combien de temps existe l’entreprise ?
  • Combien de banques sont en relation avec l’entreprise ?
  • Quelles sont les garanties de liquidité en termes de taille de transactions ?
  • Quelle est sa politique de marge  ?
  • Quelle est sa politique de rollover pour tenir des positions pendant la nuit ?
  • Est-ce que l’entreprise propose des swap positifs pour faire du carry trade ?
  • Le broker ajout-il un spread au rollover des taux d’intérêt ?
  • Quel type de plate-forme offre-t-il ?
  • Les ordres stop loss sont-ils garantis ?
  • Le broker est-il un teneur de marché (dealing desk) ou un broker ECN/STP (no dealing desk) ?
  • Que faites-vous si votre connexion internet est perdue et que vous avez une position ouverte ?
  • Les ordres sont-ils exécutés rapidement sans slippage ?

Conclusion

Une chose est certaine, les traders payent toujours des spreads et le courtier gagne toujours. Pour obtenir le meilleur accord possible, il faut choisir un courtier de renom qui est bien capitalisé et qui a de solides relations avec les grandes banques de change. Examiner les spreads sur les devises les plus populaires. Très souvent, ils seront de 1,5 pips. Certains courtiers offrent le choix entre un spread fixe ou variable. En fin de compte, le meilleur moyen de trader et de choisir courtier qui jouit d’une très bonne réputation et qui peut fournir les liquidités dont vous avez besoin.

XTB-728-90.gif

Publié dans Courtiers Forex, Forex, Plateforme de trading | Commentaires fermés

Forex : 10 conseils pour investir sur les devises

Posté par forex1 le 9 mars 2019

N’importe quel cambiste particulier peut apprendre le trading de devises, mais la majorité des traders perdent de l’argent par manque de formation.

Voici 10 conseils de trading Forex utiles aux investisseurs qui souhaitent apprendre le métier de trader forex.

1. Ne pas faire confiance au vendeur de système de trading ou aux robots Expert Advisors

Les vendeurs de robot trader pour metatrader 4 affichent des performances qui font rêver. Ils promettent la richesse instantanée sans aucun effort pour le coût de quelques centaines de dollars. Dans la réalité, ces stratégies de trading ne fonctionnent pas sur du long terme et finissent presque toujours par perdre de l’argent.

2. Etre responsable

Les traders qui gagnent de l’argent ont une démarche professionnelle, le trading n’est pas un jeu, mais un travail à part entière. Un bon trader à la capacité de se remettre en question quand il se trompe. Il prend ses pertes et analyse les raisons de l’échec pour améliorer sa stratégie. Le cambiste responsable investit raisonnablement, il utilise un effet de levier modéré.

3. Acquérir des compétences

Le trading forex est une activité stressante et difficile, il faut travailler dur pour réussir. Les débutants doivent obligatoirement passer par un compte de démonstration pendant plusieurs mois et éventuellement suivre un stage de formation pour apprendre les règles de gestion du risque et de l’analyse du marché des changes.

4. La stratégie de trading forex

Les meilleures stratégies de trading sont souvent les plus simples. Les investissements sur le forex ou la bourse sont basés sur des probabilités et dans cet environnement, les systèmes simples seront toujours les meilleurs.

5. Suivre la tendance à long terme

Les meilleurs systèmes suivent la tendance de fond à long terme. Le scalping ou la spéculation à court terme sont avant tous réservés aux investisseurs expérimentés.

6. La gestion du risque

Pour gagner de l’argent sur le forex, il faut apprendre à perdre le moins possible, car les pertes sont fréquentes et inévitables sur ce marché. Un trader doit apprendre à placer des ordres stop pour protéger sont capital. Le money management consiste à paramétrer les ordres avec un ratio risque / rendement calculé à l’avance pour que les bénéfices soient supérieur aux pertes.

7. Trader les changements de prix

Il n’est pas possible de prédire les tendances du forex à l’avance. Une bonne stratégie suis la tendance, mais il faut savoir reconnaître les retournements de tendances. Plusieurs techniques d’analyses sont utiles pour analyser un graphique forex, la théorie de down, le price action, les supports et résistances etc.

8. Etre patient et observateur avant de prendre position

Le nombre de trades exécuter sur le forex n’est pas important, seul la précision et la qualité du signal compte. Un trader forex attend les signaux générés par sa stratégie de trading, il a la patience d’attendre et de ne pas trader impulsivement s’il n’y a pas d’opportunités à prendre. Le trading ne consiste pas à être toujours en position, il faut prendre le temps d’observer le marché.

9. La discipline

C’est la base même du succès sur le Forex ! Un trader forex qui n’applique pas sa stratégie avec discipline perd de l’argent. Le cambiste doit faire confiance à sa stratégie, même pendant les périodes de pertes. Le mental et la maîtrise des émotions du trader jouent une part importante dans les résultats.

10. Site pour apprendre le trading forex

Les conseils ci-dessus sont simples à apprendre, mais difficile à appliquer, ils peuvent néanmoins conduire un trader vers le succès. Le site broker-forex.fr forme les traders forex gratuitement, il propose des articles d’apprentissage du trading forex et un forum de partage entre cambistes amateurs et professionnels.

XTB-728-90.gif

Publié dans Courtiers Forex, Forex, Formation forex, Plateforme de trading | Commentaires fermés

Le trading de devises et les sociétés de courtage forex

Posté par forex1 le 19 juin 2014

devisesLe trading forex se développe considérablement auprès des investisseurs particuliers. La récente crise financière a accélérée le phénomène, sur le marché des changes, les cambistes spéculent en temps réel 24h/24 par le biais d’une plateforme de trading en ligne.

La cotation des devises

Chaque transaction sur le forex se compose d’une paire de devises. Par exemple, la livre sterling contre le dollar américain (http://www.traders-forex.fr/trading-du-cable-GBP-USD-sur-le-forex.php). Si la parité de devises GBP/USD cote 1.5120, cela signifie que 1 GBP vaut 1.5120 USD. Chaque variation du cours représente un pip ou un point qui équivaut à une variation de 0.0001. Le traders forex aussi appelé des cambistes peuvent choisir de parier sur la hausse (position longue) ou la baisse (position courte) du GBP/USD. Contrairement à la bourse, il est donc possible de gagner de l’argent dans toutes les conditions de marché.

Le trading forex

Le succès du forex est en parti dû aux comptes sur marge à effet de levier. L’effet de levier sur le forex permet aux cambistes d’investir plus d’argent qu’ils n’en possèdent sur leurs comptes. Parfois jusqu’à 400:1, cela fonctionne comme un crédit de marge offert par le broker forex. Un effet de levier mal maîtriser peut causer des pertes très rapides, c’est pour cette raison que le trading forex est avant tout réservé aux investisseurs expérimentés qui maîtrisent le money management et les bases du trading avec un compte sur marge. Ce système est particulièrement efficace pour investir à très court terme, l’effet de levier et l’énorme liquidité du forex permettent de scalper le marché à très court terme en temps réel.

Le trading automatisé est très populaire chez les traders forex. Par exemple, la plateforme de trading metatrader 4 offre une interface de trading automatisé. Ainsi, un trader forex peut automatisé une stratégie qui sera exécutée sans intervention humaine.

Les sociétés de courtages forex

Le forex est un marché de gré à gré non réglementer (OTC, « Over The Counter »). Les sociétés de courtage forex (market makers) ont donc un rôle de contrepartie du client qui peut entrainer un conflit d’intérêts. Toutefois, les courtiers sérieux sont régulés par un organisme gouvernemental comme l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), la banque de France ou la FSA en Angleterre. Il existe aussi des brokers forex du type ECN qui ont uniquement un rôle d’intermédiaire entre le trader et le fournisseur de liquidité. Dans ce cas les trades sont exécutés en mode « no dealing desk ». Certains courtier permettent aussi d’exécuter une transaction directement sur le marché inter-bancaire en mode STP.

La meilleure manière pour découvrir et apprendre le fonctionnement du trading forex est d‘ouvrir gratuitement un compte de démonstration chez un broker forex.

Publié dans Courtiers Forex, Forex, Trader Forex | Pas de Commentaire »

Metaquotes lance une boutique de magazines sur MetaTrader

Posté par forex1 le 2 mars 2014

Pour élargir son offre de prestations sur la plateforme de trading MetaTrader, MetaQuotes a annoncé l’ajout d’une boutique de magazines vendus par l’intermédiaire de son marché MetaTrader. L’ajout de magazines intervient alors que le marché offre déjà un accès à des robots de trading (Expert Advisors) et des indicateurs techniques.

MetaQuotes a commenté: « Nous avons déclaré à maintes reprises que nous voulons faire du marché MetaTrader un centre unique, contenant tous les outils nécessaires au trading. Le lancement de la section du magazine est encore un autre pas dans cette direction. » Cette direction a été très claire plus récemment avec la mise à jour de la plateforme Build 600 qui a ouvert le marché sur MetaTrader 4 pour des achats directs d’EA et indicateurs sans avoir besoin quitter la plate-forme.

mt5 magazines

La vente de magazines ne devrait pas être un facteur important du chiffre d’affaires de MetaQuotes. Cependant, elle illustre leurs plans pour devenir une plaque tournante de la vente de contenu numérique, avec peut-être des vidéos de formation à venir prochainement.

Publié dans Plateforme de trading | Pas de Commentaire »

Plus500 modifie les conditions de trading du bitcoin

Posté par forex1 le 20 novembre 2013

plus500Plus500 a été le premier courtier à lancer le trading du bitcoin avec un effet de levier. Comme pour les autres CFD disponibles, Plus500 a créé un contrat qui suit les prix du bitcoin sur MtGox. Quand il a été lancé, le contrat prévoyait la possibilité de trader le bitcoin avec un levier 4:1.

Contrairement au trading de bitcoins réels, le courtier CFD (marker maker) offrant le produit prend l’autre côté de la transaction. Dans le cas de Plus500, cela signifie qu’il est vendeur à chaque fois que les clients sont acheteurs, ou vice versa, ce qui est similaire à leur modèle d’affaires pour leurs autres produits CFD. En théorie, le broker prends un risque de contrepartie, mais Plus500 et les autres courtiers CFD sont en mesure d’atténuer les risques en utilisant des produits de couvertures. Pour les courtiers markets makers, le plus grand risque survient pendant les périodes de marché en tendance de long terme.

Le bond de la valeur des bitcoins de 125 $ à un maximum de 900 $ sur MtGox en un mois, combiné avec des spreads larges, a apparemment causé des difficultés à Plus500. Selon les traders, Plus500 a récemment apporté des modifications à ses conditions commerciales en supprimant l’effet de levier et en ajoutant une clôture journalière. Avec la fermeture quotidienne à 22 heures GMT, toutes les positions sont fermées au prix du marché, les traders doivent donc ouvrir de nouvelles positions chaque jour. Ces modifications vont permettre à Plus500 de gérer le risque efficacement.

Depuis son introduction en bourse en juillet, Plus500 a annoncé des résultats financiers solides. Les investisseurs qui ont acheté des actions du broker lors de l’introduction bénéficient actuellement d’une plus-value de 75% en 4 mois.

Publié dans Courtiers Forex | Commentaires fermés

Introduction en bourse de Plus500 – Forte demande des institutionnels

Posté par forex1 le 20 juillet 2013

bourse plus500Au milieu de la performance positive des courtiers forex cette année, Plus500, un courtier CFD européen régi par la directive MIF a annoncé son plan d’introduction en bourse sur le marché AIM de Londres ce mois-ci. Le trading des actions Plus500 devrait commencer à partir du 24 juillet et selon un communiqué de presse émis par l’entreprise, la valeur de marché à l’admission est d’environ 200 millions de dollars. Le courtier a annoncé que les actions ordinaires ont été placées à 115p, le placement a connu une forte demande des investisseurs institutionnels.

Gal Haber, chef de la direction de Plus500, a commenté dans le briefing officiel : « Nous sommes ravis de la forte demande des investisseurs institutionnels qui témoigne de notre avenir. L’introduction sur l’AIM soutiendra notre activité et nos plans de croissance.

Nous croyons que nous avons bâti une entreprise attractive et évolutive, soutenue par la technologie brevetée du Groupe et une plateforme de trading auto-développé. Nous sommes enthousiasmés par la possibilité de faire croître notre entreprise et nous nous réjouissons à accroître la valeur pour les actionnaires « .

Plus500 se joindra aux autres courtiers CFD listés à Londres tels que IG et London Capital Group. CMC Markets, l’un des trois meilleurs courtiers de CFD du Royaume-Uni avait faillit être introduit en bourse en 2006, mais en raison de la conjoncture économique générale l’introduction n’avait pas eu lieu.

Publié dans Courtiers Forex | Commentaires fermés

Le broker d’options binaires Banc de Binary obtient une licence CySEC

Posté par forex1 le 10 janvier 2013

Le broker d'options binaires Banc de Binary obtient une licence CySEC dans Courtiers Forex option-binaireUn bon nombre des courtiers d’options binaires qui se sont installés à Chypre au cours des deux dernières années ont été un peu déçus lorsque le régulateur financier national (CySEC) a décidé l’année dernière que les options binaires étaient un instrument financier – en les soumettant à la réglementation et en leur imposant de maintenir une licence CIF (société d’investissement Chypre).

Certains de ces courtiers options binaires sont partis, certains ont fermé, mais les courtiers ayant de bons résultats et / ou un capital suffisant pour appliquer rapidement leur licence CAF sont restés. Comme pour le courtier OptionWeb, une licence a été accordée à Banc de Binary, ces deux brokers utilisent la plate-forme de SpotOption. Notez que SpotOption lui-même possède une licence de la CySEC qui lui permet de fournir des services aux clients en marque blanche comme la tenue de l’argent des clients et la prise de risque de trading (remplissant le rôle de teneur de marché).

Nous nous attendons à de nouvelles licences au cours des prochains mois, le trading d’options binaires devient plus populaire auprès des traders forex – nous estimons que les dépôts auprès de courtiers options binaires représente 10 % du total des dépôts de tous les courtiers, contre moins de 5 % un an auparavant.

Publié dans Courtiers Forex | Pas de Commentaire »

 

ECOMAP® |
IMPORTATION EXPORTATION IMM... |
MASTER MANAGEMENT DES ORGAN... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carbonat
| onehrcashloan
| chronorepare